La « dream team rugby » selon Jonny Wilkinson, de McCaw à Lomu : un Français nommé dans un XV de rêve

La légende du rugby anglais Jonny Wilkinson, aujourd’hui à la retraite, a dévoilé son équipe de rêve « all time ». Combinant des joueurs emblématiques et des talents légendaires, cette équipe fait revivre les moments inoubliables du rugby international. Découvrez en détail la composition de ce XV légendaire. 

La composition de Jonny Wilkinson ligne par ligne

Une première ligne impactante

Dans la première ligne, Jonny Wilkinson a choisi des joueurs qui incarnent l’énergie et l’impact. Jason Leonard, pilier emblématique de l’Angleterre, est présent pour son inspiration et sa puissance incontestable. À ses côtés, Keith Wood, le talonneur irlandais, apporte un contrôle précis en mêlée tout en imposant une agressivité essentielle à l’équipe. Enfin, Craig Dowd, le pilier néo-zélandais, est décrit comme le genre de joueur que personne n’oserait défier.

Un duo de rêve en 2ème ligne

La deuxième ligne est dominée par la présence imposante de Bakkies Botha, une force de la nature d’Afrique du Sud, aux côtés de l’intelligent et charismatique Martin Johnson, qui a également assumé le rôle de capitaine. Ces deux joueurs complètent la formation avec une combinaison puissante de compétences et de leadership.

Voir aussi  Coupe du Monde de Rugby : la prime astronomique prévue pour les joueurs en cas de victoire finale

La cohésion en 3ème Ligne

Le trio de la troisième ligne est constitué de Richard Hill, une figure emblématique de l’Angleterre, et de Richie McCaw, le célèbre All Black néo-zélandais. Leur durabilité et leur excellence au plus haut niveau du jeu les ont placés au sommet de l’estime de Wilkinson.

La clé des demi de mêlée

Le poste de demi de mêlée est crucial pour toute équipe aspirant à remporter la Coupe du Monde. Gary Armstrong de l’Écosse est choisi pour son agressivité et sa résilience qui assurent le contrôle du jeu. Wilkinson souligne également l’importance des demis d’ouverture, sans pouvoir en choisir un parmi les grands noms tels que Lynagh, Carter, Larkham, Stransky et Fox.

La puissance des centres

Jonny Wilkinson met en avant l’importance des centres avec Tim Horan d’Australie, qui symbolise la victoire et la maîtrise du jeu. Brian O’Driscoll d’Irlande est également sélectionné pour sa capacité à changer le cours d’une partie en un instant, combinant mouvement, habileté et leadership.

Voir aussi  Diffusion de la Coupe du Monde : TF1 ne diffusera pas tous les matchs, France TV et M6 récupèrent de belles affiches

Des ailiers explosifs

Le duo d’ailiers est composé du légendaire Jonah Lomu de Nouvelle-Zélande, connu pour sa remarquable puissance, et de Jason Robinson d’Angleterre, reconnu pour son jeu explosif et sa lecture intelligente du jeu. Enfin, le Français Serge Blanco, seul Bleu dans cette liste toute personnelle, occupe la position d’arrière, incarnant l’audace et le flair du rugby français avec ses contre-attaques électrisantes.